Equivita
Montplaisir
11340 Espezel
France

Nous contacter

Notre adresse

Suivez nous

TEL:  (00 33) 06 72 10 39 57

E-MAIL: equivita2@gmail.com

  • Facebook Social Icon

Les Histoires d'Equivita

Des années d'élevage, de vie commune avec le troupeau, ça en fait des anecdotes! Nous vous racontons ici les plus belles histoires d'Equivita, et parmi nos préférées, celles de sauvetages extraordinaires...

L'accident de Quinoa

En Juin 2015, Freïa est tombée de cheval, sur la tête. Trois semaines après ce traumatisme crânien, elle dit à une stagiaire : « Je sens qui Quinoa a besoin que je m'occupe davantage de lui. » Le lendemain, il n'est pas venu au galop quand Charles l'a appelé. Quelque chose n'allait pas. Il boitait du postérieur droit.

 

La vétérinaire ayant un problème avec son appareil, elle n'a pu venir faire des radios. Un ostéopathe a diagnostiqué une subluxation de la hanche. Quinoa est donc resté dans un petit pré, trottant pour rassembler ses deux juments.

Deux semaines après, ça ne va pas mieux, et l'appareil à radio est réparé.

 

Fracture du fémur.

C'est une blessure particulièrement grave pour un équidé, qui guérira difficilement et il boitera tout le reste de sa vie. Presque toujours, un cheval à la patte cassée est euthanasié.

Mais Quinoa voulait vivre. Il ne s'est jamais couché : il n'aurait peut-être pas pu se relever.

 

« On tente le coup ! »

A alors commencé une longue guérison, une dure épreuve pour les humains qui s'occupaient de lui. Six mois en boxe pour un étalon qui n'avait connu que les prés.

Tous les jours, Freïa et Charles allaient faucher de l'herbe dans les fossés, remplissant la 405 break pour que Quinoa puisse continuer à se nourrir d'herbe fraîche, ainsi que de consoude, d'ortie et de luzerne du jour.

 

Tous les soirs, Freïa le soignait en magnétisme, installée dans un hamac tendu dans le boxe, plus confortable qu'en position tordue sur une chaise. Quinoa reculait de façon à se placer entre ses mains pour recevoir ses soins.  Au bout d'environ un mois, il n'a plu voulu être soigné de cette manière.

 

Quinoa a eu une période de déprime, il se laissait aller, mangeait difficilement. Déménagement du boxe !

L'installation a été déplacée, du fond de la grange vers l'entrée (son emplacement actuel). Ainsi, le cheval était près du passage et recevait paroles et caresses plus souvent, proche de la vie dynamique de l'élevage. Il a retrouvé goût à la vie.

 

Un palan a été installé dans le boxe, et Quinoa a vite compris l'intérêt de cette sangle qui le soulevait un peu, soulageant ses membres (surtout le postérieur gauche, surchargé). Deux fois par jour, il se plaçait dessus et appelait pour qu'on vienne actionner le treuil. Charles lui maintenait la queue et Freïa la tête, car l'étalon avait tendance à s'endormir dans cette position confortable et il aurait été dangereux pour lui qu'il tourne et roule dans le harnais. Freïa en profitait pour lui masser les jambes en remontant vers le haut, pour activer la circulation.

Après quelques semaines, il n'a plus demandé, ni voulu, du palan. Il se cabrait presque pour refuser. En fait, il avait trouvé autre chose pour soulager ses pattes : il posait son postérieur sur le tronc de noisetier accroché devant son eau pour qu'il ne la renverse pas. Il s'asseyait dessus et n'avait donc plus besoin qu'on le soulève.

 

L'essai d'attelle n'a pas fonctionné, cela ne tenait pas étant donné l'emplacement de la blessure.

Les compléments alimentaires, eux, l'ont bien revitalisé ! Après avoir maigri les semaines précédentes, il a repris du muscle.

« Parfois, il s'assoupissait et je lui rappelais ma présence, j'avais peur qu'il s'asseye dans le hamac », rit Freïa aujourd'hui.

Au mois de janvier 2016, Quinoa est sorti pour la première fois.

Par la suite, les balades ont été de plus en plus longues, chaque fois qu'il faisait beau et que le verglas fondait. Le cheval marchait très très vite, plein de vigueur.

Il se cabrait, voulait courir.

Malgré son arthrose développée sur la cassure. Bio-alternative a fourni « Quiétude », un mélange de plantes calmant, ainsi qu'une macération glycérinée de Pin de Montagne qui a stoppé l'arthrose en moins de deux mois (même s'il n'est pas possible de la faire disparaître).

Au mois de mars, Quinoa a pu sortir quelques heures dans un petit pré de 3 mètres sur 3, élargi petit à petit. Et enfin, la libération dans un vrai pré ! Un grand moment !

 

Puis Freïa a recommencé à le monter un peu, en faisant très attention bien sûr, pour le travailler.

 

Qualice a été placée dans son pré pendant ses chaleurs pour savoir s'il était encore capable de saillir. Et bien, il en était tellement capable qu'il a fallu les séparer, parce que la jument en souffrait, même après ses chaleurs.

Un mois après, Quinoa s'était calmé et a traité Qualice avec beaucoup plus de douceur.

Ils vivent ensemble depuis, formant une très belle harmonie féminin-masculin.

Et le 22 mai 2018, Izy est née de leur union ! La première naissance issue de Quinoa depuis son accident.

Pour découvrir l'histoire de Qualice, la maman, lisez sa présentation sur la page dédiée au troupeau!